A qui s’adresse cet outil d’entraînement ?

Le BOSU a rapidement trouvé sa place chez les kinés, dans les salles de sport et auprès des coachs sportifs et préparateurs physiques du monde entier, c’est dire si cet équipement est utilisé auprès d’un public varié !

Effectivement, cette simple demi-sphère propose un intérêt particulier dans le travail de rééducation, que ce soit auprès de personnes sédentaires ou de sportifs en phase de réathlétisation. Côté renforcement musculaire, la variété des exercices réalisables permet de l’utiliser lors de gym douces telles que le Pilates, lors de cours de fitness, ou encore lors de séances de préparation physique auprès de sportifs de haut niveau.

Qu’est-ce qu’un BOSU ?

Le BOSU est un outil d’entraînement qui ressemble à un demi ballon. Il est constitué d’un dôme en caoutchouc d’un côté, fixé à une plateforme ronde et rigide de l’autre. A l’image d’un swiss-ball, la demi sphère souple génère de l’instabilité, tandis que le socle plat et rigide apporte davantage d’équilibre.

Pourquoi s’entraîner avec ce demi ballon ?
L’appelation BOSU n’est autre que l’acronyme de “Both Side Up”, qui fait référence aux deux positions que cet équipement propose : dôme vers le haut et plateforme au sol, ou dôme au sol et socle vers le haut. Que ce soit dans l’une ou dans l’autre de ces positions, le BOSU propose constamment un travail en déséquilibre, ce qui fait tout l’intérêt de ce matériel.

​En effet, la réalisation d’exercices en instabilité va solliciter davantage les muscles profonds que lors d’un entraînement classique. Que ce soit lors de mouvements d’abdos, de squat, de pompes… les muscles stabilisateurs, tels que les abdominaux profonds et les muscles spinaux, vont intervenir pour maintenir l’équilibre.

Le BOSU propose ainsi la réalisation d’entraînements variés, qualitatifs et efficaces, de part l’instabilité procurée par la demi sphère souple, sans oublier l’aspect ludique apporté par l’utilisation de ce matériel.

Prêt pour la Bosu mania ?

Le Bosu se fait encore discret dans les salles de sport. Et pourtant il fait partie des accessoires de fitness indispensable pour ses entrainements. Sa force ? Faire travailler vos muscles en profondeur tout en protégeant votre dos.

Dès que vous aurez essayé ce drôle de dôme bleu comme un mini trampoline, vous deviendrez vite accro. En effet, il est ludique et efficace pour renforcer vos abdos et faire travailler toutes les chaines musculaires. Il améliore également votre sens de l’équilibre, sans être une menace pour votre colonne vertébrale. Ainsi, les exercices se déclinent sous toutes les formes pour mettre un grain de fantaisie dans votre entrainement…

Beaucoup de pilates

 Vous faisiez partie des guerriers qui aimaient souffrir pendant l’effort et transpirer à grosses gouttes pendant une séance comme une preuve tangible de vos efforts ? Des techniques comme le Pilates ont démontré qu’il valait mieux travailler en intensité plutôt qu’en agitations, pour obtenir des résultats plus intéressants sur le corps. Beaucoup d’exercices du Bosu s’inspirent du Pilates.

Ce ballon Bosu (« Both Side Up ») a été inventé en 1999 par David Weck, un américain, professionnel du fitness. Tout comme le Pilates, ce nouvel instrument était plutôt destiné aux sportifs ou aux personnes en rééducation. L’activité a élargi son public aux salles de fitness et on le voit débarquer de plus en plus en Europe. D’ailleurs certains le considèrent comme le remplaçant du step. Mais si beaucoup de mouvements permettent de faire travailler les membres inférieurs, la diversité des exercices peut s’appliquer pour chaque partie du corps.



Johanne Dugrenier
cours de hula hoop
hula hoop exercice